Language switcher

Vous êtes ici

Document de travail n°30 : Concurrence entre les intermédiaires financiers et le risque de faillites par contagion. (en anglais)

Résumé

Pour formaliser l'existence de faillites bancaires en chaîne on propose un modèle où des intermédiaires financiers peuvent investir dans un actif sûr et un actif risqué. Le rendement de l'actif risqué dépend à la fois de l'état global de l'économie et de caractéristiques propres à chacun des intermédiaires; il n'est connu que par ces derniers. Les intermédiaires proposent des contrats de dépôt en s'engageant auprès des déposants sur la rémuneration versée à t = 1, le niveau de celle-ci dépendant du degré de concurrence dans le système bancaire.
Dans ce cas, les intermédiaires sont sensibles aux faillites des autres banques. En effet, les déposants qui cherchent a déterminer l'état de l'économie, révisent leurs anticipations en observant un grand nombre de faillites de banques, ce qui peut les conduire à retirer massivement leurs dépôts, y compris des banques en bonne santé.

Olivier De Bandt
Septembre 1994

Classification JEL : D81, D82, G21.

Mots-clés : Asymétries d'information, paniques bancaires, risque systémique

Télécharger la version PDF du document

publication
Document de travail n°30 : Concurrence entre les intermédiaires financiers et le risque de faillites par contagion. (en anglais)
  • Publié le 01/09/1994
  • FR
  • PDF (954.61 Ko)
Télécharger (FR)

Mis à jour le : 17/11/2016 10:14