Language switcher

Vous êtes ici

Document de travail n°60 : La politique budgétaire dans la transition vers l'Union monétaire : un modèle VAR structurel

Résumé

Dans le but d'étudier l'effet de règles budgétaires en phase 3 de l'UEM pour la France et l'Allemagne, on adopte l'approche VAR structurel de Bayoumi et Eichegreen (1992) en ajoutant une variable d'excédents budgétaires des Administrations Publiques. On conditionne aussi le modèle par l'introduction de variables externes. Cela permet de distinguer entre chocs budgétaires et monétaires. On fait ressortir, sur la période 1972-1995 , un effet significatif de la politique monétaire sur les prix dans les deux pays. Les chocs budgétaires qui, dans le modèle mesurent le « déficit structurel », ne contribuent de façon significative à la dynamique du PIB que dans le cas de l'Allemagne. Sur la période étudiée, ils ont peu d'effet en France. De plus, il apparaît que les chocs budgétaires ne sont pas corrélés entre les deux pays, même s'il est difficile de conclure qu'il s'agit de chocs purement nationaux plutôt qu'un « policy mix » différent.

Catherine Bruneau et Olivier De Bandt
Janvier 1999

Télécharger la version PDF du document

publication
Document de travail n°60 : La politique budgétaire dans la transition vers l'Union monétaire : un modèle VAR structurel
  • Publié le 01/01/1999
  • FR
  • PDF (1.09 Mo)
Télécharger (FR)

Mis à jour le : 05/10/2017 10:29