Document de travail n°714 : Effets non-linéaires des chocs d’incertitude : une interprétation structurelle

À l’aide d’un modèle VAR à changements de régimes markoviens, nous montrons que les effets des chocs d’incertitude sur l’activité économique sont quatre fois plus grands dans un régime de tension économique que dans un régime de stabilité économique. Nous donnons ensuite une interprétation structurelle de ces faits. Pour cela, nous développons un modèle de cycle économique, dans lequel les agents sont conscients de la possibilité de changements de régimes lorsqu’ils forment leurs anticipations. Le modèle est estimé à l’aide d’un estimateur de distance minimum bayésien qui minimise la distance entre les fonctions de réponses impulsionnelles du VAR à changements de régimes et celles produites par le modèle. Nos résultats mettent en évidence des changements significatifs dans le degré de frictions financières. Nous discutons les implications de cette interprétation structurelle et montrons que l’effet d’anticipation des changements de régimes dans les conditions financières est une composante importante du mécanisme de l’accélérateur financier. Si les agents formulent des anticipations pessimistes sur l’état futur des conditions financières, alors les chocs sont amplifiés et transmis plus rapidement.

Effets non-linéaires des chocs d’incertitude : une interprétation structurelle

Télécharger la version PDF du document

publication
Document de travail n°714 : Effets non-linéaires des chocs d’incertitude : une interprétation structurelle
  • Publié le 18/03/2019
  • 39 page(s)
  • EN
  • PDF (2.06 Mo)
Télécharger (EN)

Mis à jour le : 19/03/2019 09:23