Language switcher

image d'arrière plan

Rue de la Banque n°54 : La dispersion des prix est-elle un problème pour les consommateurs français ?

Les écarts de prix par rapport au « prix optimal » pourraient impliquer que la politique monétaire ne se transmet pas de manière efficiente à l’inflation, entravant ainsi l’objectif de stabilité des prix des banques centrales. Mais la dispersion des prix est-elle également un problème pour les consommateurs ? Ce Rue de la Banque décrit la dispersion des prix entre les magasins en France avant d’adopter plus particulièrement le point de vue des consommateurs. En effet, en France, les écarts de prix par rapport aux prix « normaux » sont persistants dans le temps et les magasins chers et bon marché tendent à l’être systématiquement sur l’ensemble des produits qu’ils vendent. Heureusement pour les consommateurs français, la cherté relative des prix pratiqués dans un magasin est assez facile à évaluer.

Par Berardi Nicoletta

Toute personne vivant dans une économie de marché sait pertinemment qu’un même produit est vendu à des prix différents (de sorte que la « loi du prix unique » est fausse). Toute tentative visant à comprendre comment les prix sont fixés est vouée à l’échec si elle ne tient pas compte du fait que, même lorsque les biens sont homogènes, à tout moment, les prix diffèrent d’un vendeur à l’autre. Le fait que la loi du prix unique ne soit pas vérifiée peut poser problème non seulement aux économistes et aux banques centrales, mais également à l’ensemble des consommateurs.

Certes, nous avons tous rencontré des exemples de produits identiques vendus à des prix différents selon les magasins, mais il faut disposer d’une énorme quantité d’informations pour évaluer les distributions de prix à l’échelle de l’économie. La nécessité de regrouper et de traiter du big data est la raison pour laquelle notre connaissance de ce phénomène familier était jusqu’à présent si limitée. Ce Rue de la Banque s’appuie sur la première analyse du profil et de la structure de la dispersion des prix dans le secteur français du commerce de détail (Berardi et al., 2017), en exploitant des informations portant sur près de 40 millions de prix dans 1 500 supermarchés en France.

Télécharger la version PDF du document

publication
Rue de la Banque n°54 : La dispersion des prix est-elle un problème pour les consommateurs français ?
  • Publié le 08/01/2018
  • 6 page(s)
  • FR
  • PDF (645.91 Ko)
Télécharger (FR)

Mis à jour le : 08/01/2018 16:34