Language switcher

Vous êtes ici

Document de travail n°237 : Convergence de la productivité des entreprises, mondialisation, technologies de l’information et concurrence

Résumé

Le développement des études sur données d’entreprises a mis en évidence la forte dispersion de la productivité entre les entreprises, même dans des secteurs d’activité définis de façon étroite. Il existe donc des marges importantes de rattrapage pour les entreprises les moins productives. Leur convergence vers le niveau des firmes les plus productives peut donc constituer un élément important de la dynamique de la productivité au niveau macroéconomique. Cet article apporte un éclairage sur cette convergence dans les années 1990 et 2000 en France et sur quelques-uns des facteurs qui pourraient l’expliquer. Ainsi, la convergence de la productivité a été plus forte pour la productivité du travail que pour la productivité globale des facteurs. Mais surtout, la vitesse de convergence a diminué au cours des années 1990, ce qui s’explique principalement par une accélération de la productivité des firmes qui caractérisaient la frontière technologique. Trois facteurs d’explication sont avancés à ces faits stylisés : La mondialisation et les technologies de l’information auraient plus bénéficié aux firmes les plus productives, tandis que l’accroissement de la concurrence aurait à la fois stimulé la productivité des firmes à la frontière et découragé la convergence des firmes les moins productives

Paul-Antoine Chevalier, Rémy Lecat et Nicholas Oulton
Juin 2009

Classification JEL : D24, D40, F10, J24, L11, O33

Mots-clés : Convergence, productivité, PGF, globalisation, TIC, concurrence

Télécharger la version PDF du document

publication
Document de travail n°237 : Convergence de la productivité des entreprises, mondialisation, technologies de l’information et concurrence
  • Publié le 01/06/2009
  • FR
  • PDF (673.06 Ko)
Télécharger (FR)

Mis à jour le : 12/06/2018 10:55