Vous êtes ici

Document de travail n°503 : Normalisation technologique, productivité endogène et dynamiques transitoires (en anglais)

Résumé

Cet article montre que la normalisation technologique est un mécanisme micro- économique décisif du processus d'appropriation et de mise en œuvre des nouvelles technologies, en particulier des technologies d'application générale. Les interdépendances entre ces technologies exigent des règles communes (« normalisation ») pour assurer leur compatibilité. Les données sur la normalisation nous permettent d'identifier des chocs technologiques et d'analyser leur impact sur un certain nombre de variables macroéconomiques. Tout d'abord, nos résultats montrent que les chocs technologiques se diffusent lentement et qu'ils génèrent une réaction positive de la production et de l'investissement qui est caractéristique d'une courbe logistique. La productivité totale des facteurs décroît temporairement avant de croître de nouveau de manière permanente. Dans notre interprétation, ceci traduit le fait que les technologies nouvellement adoptées sont incompatibles avec le capital physique, humain et organisationnel en place. Ensuite, nos résultats indiquent que la normalisation peut révéler des informations sur le développement futur des agrégats macroéconomiques comme le montre la réaction positive et immédiate des variables liées aux marchés financiers en réponse au choc technologique identifié.

Justus Baron et Julia Schmidt
Août 2014

Classification JEL : E32, O31, O33

Mots-clés : adoption des technologies, dynamiques des cycles conjoncturels, normes, productivité globale, modèles vectoriels autorégressifs bayésiens

Télécharger la version PDF du document

publication
Document de travail n°503 : Normalisation technologique, productivité endogène et dynamiques transitoires (en anglais)
  • Publié le 01/08/2014
  • FR
  • PDF (964.15 Ko)
Télécharger (FR)

Mis à jour le : 05/02/2019 11:09