Language switcher

Vous êtes ici

Document de travail n°594 : Plans de Sauvetage, Aléa Moral et Biais Bancaire pour la Dette Souveraine (en anglais)

Résumé

Nous montrons qu'une augmentation des avoirs en dette souveraine domestique des banques diminue la capacité des gouvernements à adopter avec succès des plans de sauvetage. Lorsque le plan de sauvetage est financé par l’État, via l’émission de nouvelle dette, et que le prix de la dette souveraine est sensible à cette émission, alors il dilue la valeur des avoirs en dette souveraine des banques, ce qui le rend moins efficace. Nous explorons ce mécanisme à travers un modèle d'intermédiation financière dans lequel : 1) les investisseurs font face à un problème d'aléa moral dû à l’intermédiation d’un manager; 2) un contrat de d’intermédiation optimal ex-ante entraîne des liquidations bancaires qui sont inefficaces ex-post. Un souverain bienveillant peut souhaiter mettre en œuvre des plans de sauvetage pour empêcher ces liquidations, ce qui annulerait l'engagement des prêteurs. Dans ce contexte, le biais pour la dette souveraine domestique apparaît comme un moyen de décourager les plans de sauvetage et de rétablir l'engagement des prêteurs.

Gaetano Gaballo et Ariel Zetlin-Jones
Mai 2016

Classification JEL : E0, E44, E6, E61.

Mots-clés : Plans de sauvetage, Dette souveraine, Biais domestique, Inconsistance temporelle, Engagement, Régulation macro-prudentielle.

Télécharger la version PDF du document

publication
Document de travail n°594 : Plans de Sauvetage, Aléa Moral et Biais Bancaire pour la Dette Souveraine (en anglais)
  • Publié le 31/05/2016
  • FR
  • PDF (713.88 Ko)
Télécharger (FR)

Mis à jour le : 12/06/2018 10:55