Language switcher

Vous êtes ici

Document de travail n°468 : Une évaluation pour la zone euro des pertes de productivité potentielle dues à la crise financière (en anglais)

Résumé

Nous montrons dans cet article que la récente crise financière a réduit significativement la productivité globale des facteurs (PGF) potentielle des quatre plus grands pays de la zone euro, et également celle du reste de la zone euro. Nous avons utilisé une équation en forme réduite de la PGF, fondée sur une approche développée dans Cahn et Saint-Guilhem (2010). Nos résultats empiriques montrent que l’impact permanent sur la PGF potentielle varie selon les pays entre -3,9 et -1,3 points de pourcentage au T2 2012. Lorsque l’on prend en compte ces pertes, l’écart de PGF, défini comme l’écart entre la PGF et son potentiel, évolue pour chaque pays de façon très similaire au taux d’utilisation des capacités de production (TUC). De plus, dans le cas de la France, la prise en compte du TUC dans le modèle de la PGF permet de diminuer les révisions affectant l’écart de PGF en temps quasi-réel.

Valérie Chouard, Daniel Fuentes Castro, Delphine Irac et Matthieu Lemoine
Décembre 2013

Classification JEL : E22, E23, E32, O4.

Mots-clés : fonction de production, productivité globale des facteurs, crise financière, utilisation des capacités de production.

Télécharger la version PDF du document

publication
Document de travail n°468 : Une évaluation pour la zone euro des pertes de productivité potentielle dues à la crise financière (en anglais)
  • Publié le 01/12/2013
  • FR
  • PDF (802.42 Ko)
Télécharger (FR)

Mis à jour le : 12/06/2018 11:10