Language switcher

Document de travail n°684 : Effets de l’assouplissement quantitatif des banques centrales: apports d’une étude expérimentale

Dans cet article, Adrian Penalver, Nobuyuki Hanaki, Eizo Akiyama, Yukihiko Funaki et Ryuichiro Ishikawa présentent les résultats d'une expérience répétée au cours de laquelle une banque centrale achète des obligations au comptant dans le cadre d'une opération d'assouplissement quantitatif (AQ). La structure du marché des actifs est par ailleurs standard. L'expérience est conçue de manière à ce que les obligations aient une valeur fondamentale constante. Quand les anticipations sont rationnelles, cette valeur n’est pas affectée par l'assouplissement quantitatif. En répétant la même expérience trois fois, ils cherchent à savoir si les participants comprennent que les prix ne devraient pas dépasser le prix fondamental en présence de l'assouplissement quantitatif (comme dans Penalver et al., 2017). Ils constatent que certains groupes le comprennent. Mais la plupart n’en déduisent pas cette conclusion et deviennent plutôt plus convaincus que l'assouplissement quantitatif accroit les prix des obligations. Ces résultats sont fondés sur le comportement significativement différent de deux groupes de traitement par rapport à un groupe témoin qui n'a pas d'AQ.

Graphique : Dynamics of the average price deviations from fair value over three rounds with three treatments: benchmark, Buy&Hold and Buy&Sell

Télécharger la version PDF du document

publication
Document de travail n°684 : Effets de l’assouplissement quantitatif des banques centrales: apports d’une étude expérimentale
  • Publié le 11/06/2018
  • 34 page(s)
  • EN
  • PDF (1.94 Mo)
Télécharger (EN)

Mis à jour le : 12/06/2018 14:17