Langues

Document de travail n°625 : Les réformes fiscales budgétairement neutres peuvent-elles stimuler la croissance? Quelques résultats de modèles

Figure: Output and redistribution effects of a revenue-spending mixed budget-neutral reform

Figure: Output and redistribution effects of a revenue-spending mixed budget-neutral reform

Cette étude cherche à évaluer l'impact sur la croissance économique de mesures fiscales neutres du point de vue budgétaire, c'est-à-dire de changements dans la composition des dépenses et des recettes de l'État qui laissent le budget inchangé. À cette fin nous utilisons un modèle DSGE multi-pays avec trois grandes zones géographiques: les États-Unis, la zone euro et le reste du monde. L'intérêt de ce modèle d’équilibre général est qu’il intègre des ménages contraints et non-contraints financièrement, qu'il comporte un secteur public très détaillé et que sa nature multi-pays permet de modéliser les effets transnationaux des politiques publiques. Nous nous penchons plus particulièrement sur trois types de mesures: (1) une dévaluation fiscale incomplète, (2) une hausse de l'investissement public compensée par une baisse de la consommation publique, (3) une hausse de l'investissement public compensée par une hausse des impôts sur le travail et le capital. Nous évaluons également le rôle de la coordination des politiques économiques, au sein de chaque pays (coordination des politiques budgétaires et monétaires) et entre pays. Les résultats principaux de cette étude soulignent d’abord qu'une réforme budgétaire qui finance une hausse de l'investissement public par une hausse de la TVA et des taxes sur le travail représente la combinaison optimale pour stimuler la croissance à court et long termes, tout en améliorant la soutenabilité de long terme. Ensuite, il s’avère que les coûts et les bénéfices de cette réforme ne sont pas distribués uniformément entre les agents économiques, ce qui conduit à des arbitrages entre croissance et redistribution. Enfin, les résultats ne montrent pas de répercussions internationales importantes entre les zones géographiques considérées ; toutefois, des réformes fiscales coordonnées dans tous les pays, en période de politique monétaire accommodante, engendrent des effets domestiques amplifiés.

 

Télécharger la version PDF du document

publication
Document de travail n°625 : Les réformes fiscales budgétairement neutres peuvent-elles stimuler la croissance? Quelques résultats de modèles
  • Publié le 14/04/2017
  • 35 page(s)
  • EN
  • PDF (493.62 Ko)
Télécharger (EN)

Mis à jour le : 21/04/2017 08:36